This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75npujkks-0f9c/600/337/20638213.png
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

“Pratiques”, “peu polluantes”… Elles ont envahi des villes du monde entier. Mais au fait, les trottinettes électriques en libre-service sont-elles vraiment écologiques ?

En circulation, les trottinettes en libre-service émettent ni particules fines ni gaz à effet de serre car elles fonctionnent à l’électricité. Mais leur impact global n’est pas si vert. Fabriquer ces trottinettes implique une extraction de matériaux : aluminium, lithium, acier et un assemblage industriel, ce qui entraîne diverses pollutions et contribue au réchauffement climatique. Une fois en service, elles sont généralement collectés par des véhicules polluants pour être rechargées.

Autre impact : jetées, elles viennent polluer les eaux de nombreuses villes. En octobre 2018, soixante trottinettes ont été repêchées dans un lac d’Oakland et plus de 50 à Portland en juin 2019. D’ailleurs, leur durée de vie dépasse rarement plus de douze mois voire quatre mois dans de nombreux cas. Résultat : aux États-Unis, l’impact total d’une trottinette serait équivalent à 126 grammes de CO2 par kilomètre. C’est deux fois moins qu’une voiture avec un passager mais 2,5 fois plus qu’un bus et 25 fois plus qu’un vélo.

D’ailleurs, dans un pays comme la France, 56 % des trajets en trottinette remplacent la marche ou le vélo. En 2018, rien qu’aux États-Unis, 38,5 millions de trajets ont été effectués en trottinettes électriques.

Franceinfo est partenaire de la consultation “Agissons ensemble pour l’environnement” avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here