This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75nptw0gh-ff76/500/281/20632229.png
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L’histoire commence dans les années 2000. Certains disent que ça s’est passé un vendredi soir de janvier 2007. Le triple lauréat du prix Pulitzer, Thomas Friedman a utilisé le terme “Green New Deal” dans une colonne du New York Times, en référence au “New Deal” de Franklin D. Roosevelt’s. Dans son article, le chroniqueur pro-mondialisation parle de redonner une dynamique aux États-Unis, de mettre fin à la dépendance au pétrole et a appelé à un redressement drastique vers le renouvelable. Un an plus tard, Barack Obama ajoute un Green New Deal à son programme.  

Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, un rapport du Green New Deal Group, groupe environnemental et économique, est publié au Royaume-Uni. Il propose des moyens de s’attaquer au réchauffement climatique, à la crise financière actuelle, au pic pétrolier. En 2009, le concept est élargi. L’ONU rédige un rapport en faveur d’un Green New Deal mondial visant à créer des emplois dans les industries renouvelables pour stimuler l’économie, pour freiner le changement climatique après la crise.  

Un groupe de jeunes activistes repopularise le nom et tient un sit-in dans le bureau de Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants. Le 7 février 2019, un Green New Deal est présenté au Congrès par les démocrates Alexandria Ocasio-Cortez et Edward Markey. Ce Green New Deal demande au gouvernement des États-Unis de s’éloigner des combustibles fossiles, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et vise à garantir de nouveaux emplois dans les industries de l’énergie verte. Il comprend également une réforme économique et sociale qui vise à augmenter les impôts des plus riches et l’investir dans les infrastructures et les énergies renouvelables.

L’objectif pour les États-Unis est de passer à 100 % d’énergies renouvelables en dix ans. 

 

Franceinfo est partenaire de la consultation “Agissons ensemble pour l’environnement” avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here