This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75npmsjr3-e535/600/337/20557525.jpg

Les pompiers reconnaissent leur impuissance et en sont réduits à organiser les évacuations d’habitants.

Les autorités reconnaissent qu’elles ne peuvent rien faire. Plusieurs incendies de forêts en Australie ont fusionné en un seul et unique “mégafeu” qui ravage désormais une large zone située au nord de Sydney, ont annoncé vendredi 6 décembre les autorités. Rob Rogers, un responsable des pompiers, a déclaré qu’il y avait “probablement plus de huit feux” qui s’étaient rejoints en un gigantesque brasier s’étendant sur 300 000 hectares, soit une zone longue d’environ 60 km.

Cet incendie fait rage à une heure de route de Sydney, qui ressentait encore vendredi les effets des fumées toxiques. Rob Rogers a fait état d’une forme d’impuissance des pompiers face à l’ampleur du brasier. Les soldats du feu en sont réduits à organiser les évacuations d’habitants, à tenter de protéger des habitations et à espérer une fin rapide de la sécheresse et des vents qui contribuent à attiser les flammes.

Nous ne pouvons pas arrêter ces incendies. Ils vont se poursuivre jusqu’à ce que les conditions changent, et alors on fera ce qu’on peut pour essayer de les contenir.Rob Rogersà la chaîne publique ABC

Voilà trois mois que des feux font rage en divers points de l’est de l’Australie. Les incendies sont courants à l’approche de l’été austral, mais ils sont apparus très tôt cette année et sont particulièrement virulents. Les chercheurs estiment que le réchauffement planétaire contribue à créer des conditions encore plus propices aux feux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here