This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75no5t6my-57ce/500/281/20439733.jpg

Du 16 au 24 novembre, pour s'informer sur les moyens à notre disposition pour réduire les déchets que nous produisonsDu 16 au 24 novembre, pour s’informer sur les moyens à notre disposition pour réduire les déchets que nous produisons (SERD / ADEME)

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Sur une année, un habitant produit plus de 500 Kg de déchets en France. La semaine européenne de réduction des déchets, qui a commencé samedi 16 novembre, est coordonnée par l’ADEME (l’Agence de lenvironnement et de la maîtrise de l’énergie), une semaine qui vise à nous sensibiliser à la nécessité de mieux consommer et de réduire nos déchets : déchets alimentaires, agricoles, électroniques, médicamenteux, industriels, et autres.

À tout le monde ! Administrations, collectivités, associations, scolaires et même le grand public peuvent proposer des solutions. Autour d’ateliers, de conférences et de tables rondes, c’est l’occasion de devenir éco-citoyen. Comme chaque année, des lauréats seront nommés.

Les types d’actions sont très divers. Par exemple, des initiatives, des applications et même des réglementations favorisant la vigilance sur la qualité et la provenance des produits achetés. On parle là d’économie circulaire, de circuits courts, du sur-emballage et de l’écoconception.

On parle beaucoup de donner une deuxième vie aux produits et de lutter contre l’obsolescence programmée en optant pour des produits durables et réparables. Certains pays sont très en avance sur les incitations fiscales pour réparer plutôt que de jeter. C’est actuellement débattu au parlement. C’est bon pour l’emploi et c’est bon pour la planète.

Cela représente 16 milliards d’euros. Et pourtant, il y a mille façons de réduire ces déchets. Citons le compostage, la méthanisation qui transforme les déchets en énergie, et surtout, la redistribution à ceux qui en ont besoin. Cela va des restos du cœur, à To good to go, une appli qui valorise les invendus.

C’est une sorte de resto du cœur de particulier à particulier. Lorsque vous vous absentez, cette association, à travers son appli, vous met en relation avec vos voisins. Elle vous permet de mettre à leur disposition des produits périssables.

Mettre à disposition des produits périssables plutôt que de les laisser pourrir dans votre frigo, c’est un geste citoyen…

Michel Montagu, président fondateur de Hop Hop Food

Concernant les déchets électroniques, là aussi, il convient de réparer plutôt que de jeter car avec 20 kilos de déchets électroniques par an et par personne, c’est un sujet sensible qui, entre autres, donne lieu à des trafics internationaux.  

Franceinfo est partenaire de la consultation “Agissons ensemble pour l’environnement” avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here