This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75no0ebq1-2589/500/281/20386709.png
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C’est l’histoire d’une phrase virale sur Internet qui vient de faire son entrée au Parlement néo-zélandais : “Ok boomer !”

En plein Parlement, la députée du Green Party Chlöe Swarbrick, qui venait de se faire interrompre par un autre député plus âgé, lui a adressé ce fameux “Ok boomer”. La jeune femme était en train d’alerter sur le réchauffement climatique lorsqu’elle a été coupée. Face à cette imposture Chlöe Swarbrick a pointé les institutions politiques actuelles qu’elle juge “incompétentes”. “Le changement est si régulièrement sacrifié au bénéfice du pouvoir. L’action climatique ne peut plus être sacrifiée pour des commodités“, a-t-elle tonné avant de poursuivre : “Aujourd’hui, la moyenne d’âge de ce 52ème Parlement est de 49 ans. Ok boomer !

L’expression “Ok boomer” s’est répandue sur les réseaux sociaux pour dénoncer la condescendance des baby-boomers face aux nouvelles générations, notamment sur la question climatique. 

Franceinfo est partenaire de la consultation “Agissons ensemble pour l’environnement” avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here