This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75nnzuk0u-66ca/500/281/20382389.png

Le poisson-lion originaire de l’océan Indien colonise la Méditerranée. Des raies venimeuses venues d’Amérique centrale filmées dans le Var. Pêchée en Italie, une tortue luth originaire de Cuba se reproduit désormais près de Venise. Les scientifiques ont recensé 200 espèces tropicales qui ont envahi la Méditerranée, signe très clair du réchauffement de cette mer. Sur une plage près de Rome (Italie), l’eau atteint 22°C alors qu’en principe fin octobre, elle ne devrait pas dépasser 19°C. “En dix ans, la moyenne est montée régulièrement d’un demi-degré et si la tendance se poursuit, d’ici à la fin du siècle, on aura une augmentation de 4 à 5 degrés qui ne serait pas tolérable”, explique Stefano Nannarelli, biologiste à l’Université de Rome.

Ce réchauffement a déjà des conséquences sérieuses sur les coraux et les coquillages. Jadis abondante, la grande nacre est en voie d’extinction. Chaque année, des missions de comptage de cette espèce ont lieu. Désormais, elles arrivent au même résultat : une disparition à grande échelle.

Le JT

Les autres sujets du JT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here