This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75nksazf7-4b64/500/281/20036789.png
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Rien qu’un manteau, c’est 110 kg de matières premières (…) La production d’un t-shirt, en eau, c’est l’équivalent de 70 douches (…) Un jean parcourt 65 000 km avant d’arriver dans notre placard, soit une fois et demi le tour du monde.” Ces chiffres vous font froid dans le dos ? Alors qu’en moyenne, nous portons 5 à 10 fois nos vêtements, il existe des solutions pour allonger leur durée de vie. Julien Vidal, auteur du livre “Ça commence par moi” donne ses conseils.

Tout d’abord, les vêtements jamais portés peuvent être donnés à des associations qui vont leur redonner une seconde vie. Les vêtements abîmés peuvent, eux, être réparés plutôt que d’être jetés.

Mais parfois, il peut arriver que la “case achat” soit inévitable. Il est possible de se rendre dans des magasins qui proposent des vêtements d’occasion ou de privilégier des marques écoresponsables. Par exemple, la marque Hopaal prône le recyclage des tissus et le made in France. De plus, les vêtements vendus dans le marché à des prix dérisoires ont souvent suivi un chemin de fabrication peu éthique.

Dans un t-shirt à 5 euros, vous payez le fil. Et après, la confection, le tricotage, la teinture… Tout ça, c’est gratuit“, explique Laurent Malterre, gérant de Ets. Malterre. “Le T-shirt, tu l’achètes 5 euros, peut-être qu’ils ne rémunèrent pas justement la personne qui travaille dessus“, poursuit Clément Maulavé, co-fondateur de la marque Hopaal. Ce dernier souligne également que dans le cas où il s’agirait d’une fabrication rémunérée, c’est alors qu’une économie a été faite sur la matière. “Et c’est fait de manière un peu opaque et polluante“, poursuit-il.

Sur les 5 millions de tonnes de textiles mis en vente chaque année, 4 millions terminent à la poubelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here