This post was originally published on this site
https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/6dc2c581c488ed76755b24236f840f0f-les-pelouses-du-golf-d-agde-seront-desormais-arrosees-par-des-eaux-usees-traitees.jpg?width=1260&height=712&focuspoint=62,48&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=17388e54bbed88c27b9392bc5b0c32df7ab5b2f93b6f5a0c2c202aacce0a6742

Entrée du golf du Cap d’Agde | CAPTURE D’ECRAN GOOGLE STREET VIEW

  • Entrée du golf du Cap d'Agde

    Entrée du golf du Cap d’Agde | CAPTURE D’ECRAN GOOGLE STREET VIEW

Entrée du golf du Cap d’Agde | CAPTURE D’ECRAN GOOGLE STREET VIEW

Pour économiser l’eau potable, l’arrosage des terrains du golf de la ville sera désormais réalisé avec l’eau traitée par la station d’épuration locale, a annoncé ce vendredi le maire Gilles d’Ettore.

« Arroser un golf avec de l’eau potable c’est un crime contre la planète », surtout en zone méditerranéenne, a répété vendredi 13 septembre Gilles d’Ettore, maire (Les Républicains) d’Agde (Hérault), en présentant un système de réutilisation des eaux usées unique en France.

« Ce procédé mis en service cette année pour arroser le golf du Cap d’Agde la nuit à la belle saison permet d’économiser 200,000 m3 d’eau par an », alors que le golf a un besoin total de 300,000 m3 pour l’arrosage, a expliqué Antoine Brechignac, Directeur Suez Eau en Occitanie.

« Aujourd’hui l’eau est traitée sur la station d’épuration avec un système membranaire qui permet de filtrer en phase finale tous les résidus indésirables », poursuit-il sur le site de la station. « C’est une eau qui répond aux normes en matière de qualité des eaux de baignade étant donné la proximité des plages », précise-t-il.

Une première

Cette réalisation vient concrétiser une démarche engagée depuis une dizaine d’années sur le territoire agathois où la collectivité a d’abord investi sur des systèmes intelligents qui ont permis de réduire les pertes en eau sur les réseaux de distribution (600,000 m3 d’eau économisés chaque année) tandis que l’installation de compteurs connectés chez les habitants du territoire a également permis d’économiser 200,000 m3, soit un total d’un million de m3 économisés.

Ce système de réutilisation des eaux usées traitées, qui a mis sept ans à obtenir les autorisations, est « une première sur le territoire national puisque la réglementation a permis assez récemment, en 2014, l’utilisation de ce type de procédé qui pourrait aussi servir pour l’arrosage d’espaces verts et le lavage des voiries », ajoute Antoine Brechignac. « C’est exactement là qu’on doit foncer aujourd’hui si on veut sauver notre planète et notamment sur le pourtour méditerranéen, en zone très tendue depuis que le réchauffement climatique est à l’œuvre », assure Gilles d’Ettore.

« L’eau économisée est la ressource la moins chère » à privilégier avant tout projet de stockage, rappelle Dominique Colin, directeur de la délégation de l’agence de l’eau à Montpellier. « C’est un projet innovant », relève Dominique Colin. Le dispositif représente un coût de 5,5 millions d’euros, financé à 80 % par l’agence de l’eau, qui souhaite soutenir « les collectivités qui sont courageuses pour engager ce genre de projet permettent de convaincre les autres ».

Partager cet article Entrée du golf du Cap d'Agde

Les pelouses du golf d’Agde seront désormais arrosées par des eaux usées traitéesOuest-France.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here