This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75n9fwjb3-a4b7/600/337/17105845.jpg

Le Massif des Écrins offre un paysage grandiose avec son glacier blanc, long de cinq kilomètres. C’est le plus grand glacier des Alpes du Sud, bien connu d’un groupe de glaciologues. S’ils gravissent encore une fois ses pentes ardues, c’est pour mesurer l’ampleur de la catastrophe. Le géant est en train de fondre. “Lorsqu’on a des températures en vallée qui dépassent les 35, 40°C, lorsqu’on est entre 2 500 et 3 000 mètres, on est dans des conditions où on n’aura pas de regel la nuit, du coup, on peut avoir des fontes cumulées sur les journées assez importantes. On peut perdre environ dix ou quinze centimètres d’épaisseur de glace par jour“, explique Emmanuel Thibert, l’un des glaciologues du groupe.

Une fonte estivale qui s’accentue d’année en année. C’est ce qu’ont constaté les spécialistes qui surveillent de près l’état de la glace. Ils ont effectué des carottages au printemps dernier. Leurs résultats sont alarmants. Entre 2014 et 2018, le glacier a perdu cinq mètres d’épaisseur, l’équivalent de 7 000 piscines olympiques. Le réchauffement climatique a une autre conséquence : le glacier recule. Près de 450 mètres en dix ans. D’après les spécialistes, dans 80 ans, le glacier pourrait avoir quasiment disparu. 

Le JT

Les autres sujets du JT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here