This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75ec7y107-5cde/500/281/13033836.jpg

Depuis quinze jours, le ciel de l’hexagone est devenu fou : fortes chaleurs, orages, tempêtes de grêle… Une succession de phénomènes climatiques extrêmes. Est-ce dû au réchauffement climatique ? Le mois de juin 2019 restera en effet dans les annales. Le 5, les températures ont chuté brutalement. Le 14, plus de 40 degrés en Corse. Le 15, la grêle est tombée dans la Drôme. Enfin le 19, Toulouse (Haute-Garonne) était en proie à de violents orages. Des phénomènes impressionnants, mais pas forcément surprenants selon les météorologues. “C’est un petit peu le combat entre la fin de l’hiver et le début de l’été, et dans ces périodes, il y a des masses d’air froid et chaud qui rentrent en collision. Il y a ces réactions qui se font et provoquent ces fameux orages”, explique Chloé Nabédian, présentatrice météo.

40 degrés ? Ce n’est pas vraiment inédit. Il y a deux ans, la canicule frappait la France. La grêle était aussi tombée violemment en 2014. Ce qui est nouveau, c’est sa multiplication. “La plus grande fréquence et la concentration de ce type d’événement sont ce qui caractérise le changement climatique”, analyse Robert Vautard, climatologue à l’institut Pierre-Simon Laplace. Le réchauffement global ne cesse de se poursuivre ces dernières années.

Le JT

Les autres sujets du JT

Sokha Hin
Sokha Hin is cofounder of OpenTeam. Engaged into creating a more sustainable economy. 10+ years track in innovation and digital startup environment. Discovered the so little-known reality of climate change at COP20, in Lima, Peru, Dec 2014. Engaged as a consequence into raising awarness of citizens worldwide and empowering citizens into concrete action through digital tools and spreading social entrepreneurship. The World can evolve only by providing a collective reponse, up to the stake of climate change.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here