This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/759r7bb8h-3f24/500/281/10584297.jpg

À Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, des ouvriers doivent creuser des tranchées et poser des canalisations toute la journée. Un travail qui devient encore plus difficile quand le soleil tape de plus en plus fort. En effet, leurs tenues de sécurité ne sont pas adoptées. Avec la canicule qui est annoncée pour la semaine prochaine, certains ouvriers appréhendent.

Pour rendre leur travail plus supportable, à partir de la semaine prochaine, leur patron pourrait modifier leurs horaires : au lieu de commencer à 8 heures, ce sera 7 heures ou 7h30. “Avec les astuces de démarrer plus tôt, de faire des pauses plus courtes à midi, les ouvriers peuvent rentrer chez eux plus tôt, vers 14h30. Ils ne subissent donc pas la grosse chaleur de l’après-midi“, explique Francis Dubrac, chef d’entreprise BTP. Mais ce n’est pas obligatoire d’aménager les horaires des employés. En cas de forte chaleur, la loi n’est pas très explicite concernant les devoirs des employeurs.  

Le JT

Les autres sujets du JT

Sokha Hin
Sokha Hin is cofounder of OpenTeam. Engaged into creating a more sustainable economy. 10+ years track in innovation and digital startup environment. Discovered the so little-known reality of climate change at COP20, in Lima, Peru, Dec 2014. Engaged as a consequence into raising awarness of citizens worldwide and empowering citizens into concrete action through digital tools and spreading social entrepreneurship. The World can evolve only by providing a collective reponse, up to the stake of climate change.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here