This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75narirjs-54c9/500/281/16035973.jpg

Les nappes phréatiques sont sous surveillance. 59% d’entre elles se situent à un niveau globalement bas en France. Le sud de l’Alsace, le Berry, la Bourgogne et le Rhône sont particulièrement touchés. Près de Lyon (Rhône), des techniciens constatent chaque jour que les eaux souterraines diminuent. “La nappe de l’Est lyonnais n’a pas eu la possibilité de se recharger correctement cet hiver, il n’a pas assez plu (…) ça fait dix ans qu’on n’a pas vu des niveaux aussi bas”, rapporte Frédéric Peillon, chef du service Eau potable à la Métropole de Lyon.

Dans toutes les régions en alerte, les niveaux sont proches des minimas et la situation risque de s’aggraver dans les prochaines semaines. À cause de ce manque d’eau, des agriculteurs de 17 départements sont déjà soumis à des restrictions. Ils craignent moins de rendements.

Le JT

Les autres sujets du JT

Sokha Hin
Sokha Hin is cofounder of OpenTeam. Engaged into creating a more sustainable economy. 10+ years track in innovation and digital startup environment. Discovered the so little-known reality of climate change at COP20, in Lima, Peru, Dec 2014. Engaged as a consequence into raising awarness of citizens worldwide and empowering citizens into concrete action through digital tools and spreading social entrepreneurship. The World can evolve only by providing a collective reponse, up to the stake of climate change.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here