This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75ncs6y4e-e415/600/337/19194197.jpg

Franck Courchamp, directeur de recherche au CNRS, a rappelé la gravité de la situation, sur franceinfo.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La sixième extinction de masse des espèces de l’histoire de l’humanité est en cours. Scientifiques et diplomates de plus de 130 pays sont réunis du lundi 29 avril au samedi 4 mai, à Paris, pour adopter la première évaluation mondiale des écosystèmes depuis près de 15 ans.

“Les populations peuvent se reconstituer mais les espèces, une fois qu’elles ont disparu, elles ne réapparaissent pas”, a martelé Franck Courchamp, directeur de recherche au CNRS et à l’Université Paris-Sud, lundi 29 avril sur franceinfo. “On n’est pas dans ‘Jurassic Park’, on ne sait pas faire revivre des espèces qui ont disparu”, a insisté le scientifique. Et là, c’est beaucoup plus dramatique parce qu’on perd des centaines d’espèces tous les ans à travers le monde.” Aucun continent n’est épargné. “C’est bien le problème”, a expliqué l’écologue. On est face à une menace globale de notre impact sur notre planète, sur le vivant, et c’est la faute uniquement de l’Homme, de manière directe ou indirecte.”

La “première différence” avec l’ère jurassique, a expliqué Franck Courchamp, c’est qu’aujourd’hui les extinctions se font en quelques décennies. “La deuxième différence, c’est qu’à l’époque des dinosaures, on n’était pas là. Le fait que la biodiversité disparaisse, c’est évidemment un problème, mais elle va se reconstituer : elle va mettre à peu près 10 millions d’années. Par contre, nous, on dépend de la biodiversité”, a-t-il rappelé. 

Sokha Hin
Sokha Hin is cofounder of OpenTeam. Engaged into creating a more sustainable economy. 10+ years track in innovation and digital startup environment. Discovered the so little-known reality of climate change at COP20, in Lima, Peru, Dec 2014. Engaged as a consequence into raising awarness of citizens worldwide and empowering citizens into concrete action through digital tools and spreading social entrepreneurship. The World can evolve only by providing a collective reponse, up to the stake of climate change.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here