This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75natvsg4-b2d2/500/281/17175413.jpg

Emmanuel Macron a réagi à la plainte déposée contre l’État pour inaction contre le dérèglement climatique, jeudi 14 mars. Depuis Nairobi au Kenya où il se trouve pour le sommet sur l’environnement, le président français a dit “ne pas avoir les tenants et les aboutissants de ce recours devant la justice“, explique Anne Bourse, envoyée spéciale à Nairobi pour France 3. “Emmanuel Macron a répondu aux ONG depuis Nairobi et c’est là toute la contradiction. Le président français se pose en défenseur de l’environnement sur la scène internationale, il a appelé devant le One Planet Summit à aller plus loin, à ne rien céder. Et paradoxalement en France, certains trouvent qu’il ne va pas assez vite”, poursuit la journaliste. 

De nouvelles mesures à l’issue du grand débat 

Interrogé sur cette contradiction, le président dénonce des postures, mais promet de prendre des mesures et qu’à la fin du grand débat de nouvelles ambitions seront clairement affichées.“Il répète qu’il n’est pas l’incantation, mais bien dans l’action. S’il convainc sur la scène internationale, reste à le faire en France”, conclut Anne Bourse.

Le JT

Les autres sujets du JT

Sokha Hin
Sokha Hin is cofounder of OpenTeam. Engaged into creating a more sustainable economy. 10+ years track in innovation and digital startup environment. Discovered the so little-known reality of climate change at COP20, in Lima, Peru, Dec 2014. Engaged as a consequence into raising awarness of citizens worldwide and empowering citizens into concrete action through digital tools and spreading social entrepreneurship. The World can evolve only by providing a collective reponse, up to the stake of climate change.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here