This post was originally published on this site
https://www.francetvinfo.fr/image/75navot98-dca3/600/337/17199477.jpg

Pourquoi étudier pour un futur qui n’existera plus ? Des jeunes estiment que les adultes ont failli à leurs responsabilités et ont décidé de faire grève tous les vendredis pour protéger la planète. Vipulan Puvaneswaran est l’un des ambassadeurs de l’association Little Citizens For Climate.  Le principal projet que j’essaie de développe, avec l’aide de l’association caritative du lycée « Interact Hoche », c’est un menu végétarien par semaine pour tous. Je milite pour un repas végétarien par semaine pour tous. J’ai interrogé justement les élèves de ma classe, et eux sont plutôt d’accord. Le plus dur est le côté administratif”, déplore le jeune garçon. Vipulan a converti sa mère au végétarisme.

Avec quelques amis, Vipulan organise une marche ce vendredi 15 mars à Marly-le-Roi, la ville où il habite. Il rejoindra la mobilisation à Paris l’après-midi, dans le cadre de la grève scolaire mondiale. “On va se regrouper devant le lycée, puis la gare et ensuite on va à la mairie pour remettre une lettre et faire un sit-in”, explique le militant. Son modèle est évidemment Greta Thunberg, adolescente suédoise de 16 ans qui a fait un discours marquant à la Conférence de l’ONU sur le climat (COP 24), et que Vipulan a pu rencontrer lors de la marche du 22 février à Paris. Le mouvement a pris en Belgique, en Allemagne ou en Suisse. “Fridays for future”, l’initiative lancée par cette jeune Suédoise est désormais en train de gagner la France. Les militants se considèrent comme la première génération à réagir et peut-être la dernière à pouvoir faire quelque chose.

Sokha Hin
Sokha Hin is cofounder of OpenTeam. Engaged into creating a more sustainable economy. 10+ years track in innovation and digital startup environment. Discovered the so little-known reality of climate change at COP20, in Lima, Peru, Dec 2014. Engaged as a consequence into raising awarness of citizens worldwide and empowering citizens into concrete action through digital tools and spreading social entrepreneurship. The World can evolve only by providing a collective reponse, up to the stake of climate change.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here